COMMUNIQUÉ DE PRESSE

MOBILISATION GENERALE « CONTRE LA SPOLIATION DE NOTRE MEMOIRE ET POUR UNE LOI AFIN DE STOPPER CES VENTES INFAMES AUX ENCHERES, DES DOCUMENTS HISTORIQUES SUR L’ESCLAVAGE ET LA TRAITE NEGRIERE TRANSATLANTIQUE ».

Il semblerait que ces marchands sans scrupules, n'aient pas entendu notre manifeste du 16 Mars 2005 (la Réunion Lot 529,550:Piasa paris),ainsi que l'ordonnance de référé (rg :05/52803) , du tribunal de grande instance de paris du 18 mars 2005,sommant la mise sous séquestre et la suspension de la vente de documents ayant trait à l'esclavage et a la traite négrière (Guadeloupe lot1 : Daguerre SVVN°2005-536).

Ensemble levons nous encore pour contrecarrer la logique marchande, nauséabonde de ces négriers du second millénaire :

Drouot hôtel des ventes Paris , Expert TAJAN PARIS
1500/2000 Euro
- Exposition Le mercredi 13 avril 2005 11h-18h &jeudi 14Avril 2005 de 11h à 12h
- Mise en vente le Jeudi 14 Avril 2005 14h15 salle 8

Lot N° 113 « Esclave à Juda au XVIIIe Siècle » : « Etat des marchandises propres pour Juda en Guinée pour une cargueson de 550 nègres, tout compris »…Exceptionnel et rare document se rapportant à la traite des Noirs…Quant aux exclaves, il est précisé qu’il « … faut tabler que chaque nègre ou négresses, et négrillons reviendront vandus a bord a 100 livres p[iè]ce, sur ce pied là il faudra composer le fond de 35.000 livres, mais comme en traittant à la coste on en perd toujours quelques nègres…,il est conseillé d’en acheter pour 60.000 livres afin de … remplacer les nègres qui meurent pendant la traite… »

Contre cette ignominie, nous appelons le mercredi 13 avril 2005, tous les citoyens à manifester pacifiquement devant l'hôtel des ventes Drouot :
Mercredi 13 avril 2005-salle Drouot N°8
Manifestation à 11H
HOTEL DES VENTES DROUOT
9 rue Drouot-75009-Paris
Métro :Richelieu Drouot Ou Le Pelletier

• Afin que ces documents historiques qui constituent des preuves incontestables de ce crime contre l'humanité ne puissent disparaître.
• Afin d’œuvrer à notre devoir de mémoire en faisant obstacle à la mise en vente de ces documents.
• Pour le respect de la mémoire de nos ancêtres, et de leur descendance…

La mémoire collective n’est pas à vendre, ensemble faisons en sorte que l’état français prenne ses responsabilités en légiférant, et qu’une loi interdise une fois pour toute ce commerce nauséabond.

Nous vous invitons tous également à signer la pétition sur le site www.resisdanse.com pour l’obtention d’une loi : « contre la mise en vente de documents historiques se rattachant à la traite négrière ,l’esclavage, à tout génocide et crime contre l’humanité… »

Ceci est de la responsabilité de tous !!!!!

Association de capoeira KOLORS
Jocelyn CHAUBO (Le Président).